Prochaines soirées publique

 

***********************************

Centre Bouddhiste de Bruxelles

Nos soirées publiques de méditation sont les lundis et jeudis à Bruxelles.

Conférence d'introduction tous les lundi à 19:30 en anglais, sauf le dernier lundi du mois en français.

>>Cliquez ici pour plus de détails<<

 

Attention! Notre centre Bouddhiste de la Voie de Diamant de Bruxelles sera fermé pendant les vacances de Noël, à partir du 18/12 jusqu'au 6/01. La dernière session de méditation de 2018 se déroulera le lundi 17/12 et la première méditation de 2019 se déroulera le lundi 07/01.

 

***********************************

Centre Bouddhiste de Gand
Nos soirées publiques de méditation:
les jeudis à 20:30


>>Cliquez ici pour plus de détails<<
 

Attention! Notre centre Bouddhiste de la Voie de Diamant de Gand sera fermé pendant les vacances de Noël, à partir du 22/12 jusqu'au 6/01. La dernière session de méditation de 2018 se déroulera le jeudi 20/12 et la première méditation de 2019 se déroulera le jeudi 10/01.


*********************************** 


Qui est Bouddha?

Buddha Shakiamuni

Bouddha est né il y a environ 2560 ans dans le village de Lumbini, situé sur le territoire du Népal actuel. Suite à une longue quête, il reconnut la nature de l’esprit au cours d’une méditation profonde et atteignit l’Éveil. Bouddha enseigna durant 45 ans dans le contexte culturel fort développé du Nord de l’Inde.

Le bouddhisme est la principale religion dans plusieurs pays d’Asie du sud-est. Depuis le début des années septante, la profonde vue bouddhiste et le vaste ensemble de ses méthodes inspirent et fascinent un nombre croissant d’Occidentaux.

Qu’enseigne Bouddha?

Bouddha enseigne sur l’existence ultime et conditionnée d’une manière qui rend le bouddhisme directement pertinent dans notre vie quotidienne. La compréhension de cet enseignement nous permet de faire l’expérience du bonheur durable. Le bouddhisme est non dogmatique; il encourage plutôt un questionnement critique. En adoptant les méditations appropriées, la compréhension intellectuelle des enseignements se transforme en une expérience personnelle durable. L’objectif visé par les enseignements de Bouddha est le plein développement du potentiel inné du corps, de la parole et de l’esprit.

La lignée Karma Kagyu

The Karma Kagyu lineage

La lignée Karma Kagyu est l’une des quatre principales écoles du bouddhisme tibétain. Lignée de transmission orale directe, elle met particulièrement l’accent sur la méditation et, grâce à une interaction avec un maître qualifié, permet d’atteindre la pleine et directe expérience de la nature de l’esprit.

Les méthodes Karma Kagyu furent enseignées par le Bouddha historique Shakyamouni à ses élèves les plus proches. Ces méthodes furent ensuite transmises grâce aux grands maîtres bouddhistes indiens (Mahasiddhas) tels que Naropa et Maitripa, ainsi qu’aux célèbres réaliseurs tibétains (yogis) Marpa et Milarépa qui constituèrent le courant laïque de la lignée. Depuis le 12ème siècle et ce, jusqu’à nos jours, les renaissances conscientes successives des Karmapas ont préservé les enseignements dans toute leur puissance.

Aujourd’hui, des maîtres bouddhistes (tib. Lamas) tels que Sa Sainteté le 17e Gyalwa Karmapa Thayé Dordjé, Shamar Rinpotché, Shérab Gyaltsen Rinpotché et Jigmé Rinpotché transmettent cette sagesse ininterrompue. Ils soutiennent le travail des centres bouddhistes de la Voie de Diamant dans le monde.

Le Bouddhisme de la Voie de Diamant dans le monde occidental

Diamondway Buddhism

Nos centres bouddhistes et groupes de méditation offrent au monde moderne une voie d’accès aisée aux méditations et aux enseignements issus du bouddhisme de la Voie de Diamant. L’édifice de l’enseignement de la Voie de Diamant est soutenu par trois piliers: des enseignements non dogmatiques et vérifiables, la méditation, et des moyens permettant de solidifier les niveaux de conscience déjà acquis jusque là. Ainsi la Voie de Diamant offre-t-elle au monde moderne les méthodes les plus habiles du Bouddha, nous aidant à découvrir et à développer une richesse intérieure, pour le bien de tous les êtres.

Quelles sont les différences entre les écoles et les enseignements bouddhistes?

Bouddha a donné des instructions pour trois types de personnes. Ceux qui voulaient éviter la souffrance reçurent les instructions sur la loi de cause à effet ("Petite Voie", skt. Hinayana, également appelée Theravada, c’est-à-dire "École des Anciens"). Ceux qui voulaient en faire davantage pour autrui reçurent les enseignements sur la sagesse et la compassion, appelés la "Grande Voie" (skt. Mahayana).

Lorsque les gens avaient une forte confiance dans leur propre nature de bouddha et en celle des autres, Bouddha leur enseigna la Voie de Diamant (skt. Vadjrayana). Ici, il se manifesta sous des formes d'énergie et de lumière ou transmit sa vue éveillée en tant que flux de conscience, le "Grand Sceau" (skt. Mahamoudra).

Dans la Voie de Diamant, on apprend à expérimenter le monde à partir d’un riche point de vue auto-libérateur. Les méditations de la Voie de Diamant nous permettent de développer une profonde richesse intérieure et rendent l’esprit non-artificiel et inébranlable, permettant ainsi à chaque activité éveillée de se déployer.

Qu'est-ce que le karma?

Karma veut dire cause et effet, et non pas fatalité. Le fait de comprendre que chacun d’entre nous est responsable de sa propre vie nous permet d’engendrer consciemment des impressions positives par le biais de nos pensées, de nos paroles, et de nos actions. Cela nous apporte du bonheur et nous aide à éviter les causes de souffrances futures.

Que veulent dire "libération et Éveil"?

A Stupa, symbol of the enlightenment

La libération désigne le fait d’être conscient de l'état de constant changement du corps, des pensées et des émotions. Un ego ou un "soi" réellement existant est donc sans fondement. Une fois que cela a été réalisé, on n’a plus le sentiment d’être une cible et l’on cesse de prendre la souffrance personnellement. L'Éveil est la deuxième et ultime étape. Ici, la claire lumière de l'esprit rayonne à travers chaque expérience. On réalise que celui qui voit, ce qui est vu et l'acte de voir sont des parties interdépendantes d'une même totalité. À chaque instant, l'esprit jouit de ses capacités innées et tout devient spontané et sans effort.